OF 10jun15 Multiplast const Multiplast construit les dômes de l'église russe.

______________________________________________________________________

A paris, un vaste centre culturel et spirituel orthodoxe prend actuelelment forme près de la Tour Eiffel. La réalisation de ses cinq bulbes, dorés à l'or fin, va débuter en juillet dans les ateliers de l'entreprise vannetaise.

C'est un chantier peu ordinaire que vient de décrocher Multiplast : la réalisation des cinq dômes dorés à l'or fin de l'église orthodoxe, aux allures de cathédrale, que l'Etat russe a mise en construction au coeur de Paris depuis avril dernier.

Si le domaine - celui du génie civil - est inhabituel pour cette société vannetaise, dont l'essentiel de l'activité se situe dans l'industrie nautique, spatiale et aéronautique, ce sont d'abord ses compétences déjà mondialement reconnues dans le traitement des matériaux composites qui lui ont permis d'être retenue.

"Cela fait deux ans que nous travaillons sur ce dossier par l'intermédiaire de contacts avec le groupe Bouygues, maître d'oeuvre de la conception de ce futur centre culturel et spirituel orthodoxe. Notre démarche fait partie de notre volonté de diversification", explique Guillaume Kemlin, ingénieur en charge du dossier.

La contribution de Multiplast ne constituera qu'une partie dans un vaste ensemble implanté près de la Tour Eiffel. En effet, quai Branly, le long de la rive gauche de la Seine, sur un terrain de 4 600 m² où était érigé auparavant le siège de Météo France, outre l'édifice religieux il y aura également là une école primaire franco-russe, un centre culturel avec une librairie, des salles d'exposition, un café, et un centre paroissial avec un auditorium. Un projet ambitieux signé par l'architecte Jean-Michel Wilmotte.

Or et matériaux composites

Les ateliers de Multiplast ne seront pas suffisamment hauts pour abriter la totalité des 600 m² de ces cinq dômes constitués de pétales assemblés par boulonnage. "Le bulbe central aura une hauteur de 12 m pour un diamètre de 11 m et il nous faudra le sortir de nos murs pour apposer, à l'extérieur, la partie supérieure. Les quatre bulbes périphériques auront eux une hauteur et un diamètre identiques de 6 m", précise Guillaume Kemlin.

Si les moules de ces pièces exceptionelles sont actuellement en cours de réalisation en Suisse, chez Décision, l'autre filiale du groupe Carboman dont fait partie Multiplast, c'est en juillet que commencera la réalisation des pétales à Vannes. "Le chantier durera sept mois et occupera sept salariés. Le matériau utilisé est une fibre de verre associée à la résine d'époxy, comme pour fabriquer un bateau de course. Ce sera toutefois moins compliqué qu'avec un voilier car cette fois nous cherchons davantage un aspect qu'une performance. Le moment le plus délicat sera sans doute la jonction et l'assemblage de tous les pétales qui seront dorés, un par un, sur place, dans notre atelier".

En janvier 2016, l'ensemble pendra la direction de Paris par la route à bord d'un convoi exceptionnel. Multiplast, qui était en concurrence pour ce marché, aura alors sur les bords de la Seine l'une des plus belles vitrines de son savoir-faire; Avec l'espoir d'emporter de nouveaux marchés.

Article Ouest-France du 10 juin 2015 de Patrick CERTAIN

 

 

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV - PLASTEOL

SNE - SMM

 

Ouvrage à consulter

repousser-les-limites