doha-multicoqueDoha 2006 mène la danse
______________________________________________________________________

Depuis le départ de l'épreuve le 5 février dernier, et un chassé-croisé avec le trimaran Geronimo le long de la côté Ouest de l'Australie, Doha domine dans ce tour du monde atypique. Solide leader, il navigue actuellement en Atlantique Sud en direction du Cap de Bonne Espérance, avant dernière grande marque de parcours avant l'Ile Maurice et le retour dans le Golfe Persique.

Certes, depuis le démâtage de Cheyenne le long des côtes argentines et l'abandon de Geronimo dans l'Océan Indien, le jeu est moins passionnant pour Doha 2006 qui possède aujourd'hui plus de 3500 milles d'avance sur Deadelus.

 

Néanmoins, il navigue vite et propre, et affirme sa suprématie. Preuve en est qu'avec des skippers différents, cette génération de bateaux conçue par le Gilles Olier Design Team et construite par Multiplast, reste extrêmement performante. Brian Thomson et son équipage ont effectué plusieurs journées à plus de 600 milles dans le Pacifique Sud et ont toujours su garder leurs adversaires à distance.

Une référence
On rappellera que Doha 2006 (Ex Club Med vainqueur de The Race 2001), a été plusieurs fois détenteur du record des 24 heures avec 625,7 et 655,12 milles ; et sous les couleurs de Maiden II (déjà avec Brian Thomson pour skipper), a réalisé un superbe chrono de 694,78 milles. Soit juste quelques petits 11,42 milles derrière Orange II qui a été le premier à franchir l'an dernier la barre des 700 milles avec. 706,2 milles. Il est l'actuel détenteur du record mondial.
Il reste encore 6400 milles à Doha 2006 pour boucler la boucle et rejoindre le Qatar, avec une navigation très tactique dans la remontée de l'Océan Indien.

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV - PLASTEOL

SNE - SMM

 

Ouvrage à consulter

repousser-les-limites