Brian-Thomson-et-son-quipage-vainqueurs-de-lOryx-Quest-2005Multiplast et Doha 2006 remportent l'Oryx Quest
______________________________________________________________________

samedi 9 avril / 10h 01' françaises. Après 62j 21h 01' 22" de mer et 23020 milles effectués entre Doha (Qatar) et Doha via le Horn et Bonne Espérance, le maxi catamaran Doha 2006 boucle en grand vainqueur cette première édition de l'Oryx Quest grâce entre-autres, à sa grande fiabilité. Un premier trimestre 2005 exceptionnel pour le Gilles Ollier Design Team et Multiplast qui, avec Orange II et Doha 2006, trustent les podiums autour du monde en tant que concepteurs et constructeur.

Pour la première fois avec cette épreuve qatari, le jeu était vraiment ouvert entre maxi multicoques sur une épreuve d'endurance au grand large.

 

D'abord, parce qu'au départ s'alignait le plus grand catamaran du monde ''Cheyenne'', alors encore détenteur de la meilleure perf autour du monde en 58j 09h 32' (récemment détrôné par Orange II / 50j 16H 20' 04''), et toujours recordman de l'Atlantique (4j 17h 28' 06''). C'était donc le bateau à battre. Mais c'était aussi la première confrontation en course entre maxi catamarans et maxi trimaran, avec la présence de Geronimo (construit par Multiplast).
Si les 2 premières semaines ont été à la hauteur des attentes avec le chassé croisé permanent entre Geronimo et Doha 2006 en tête de l'épreuve, le jeu a hélas vite perdu de son sel, Geronimo étant contraint à l'abandon sur avarie. Malgré une réparation express effectuée à Perth et un nouveau départ 7 jours après ce coup dur, Geronimo devra définitivement abandonner quelques jours plus tard au sud de la Tasmanie, sur nouvelle avarie dans la même zone de choc.
Seul en tête, Cheyenne étant à plus de 1000 milles derrière, Doha 2006 allonge alors la foulée dans le Pacifique Sud et contrôle la course. Brian Thomson, skipper de Doha : ''... Les conditions de navigation sont vraiment formidables en ce moment. On a une bonne vitesse sans trop forcer sur le bateau. On dévale les vagues les unes après les autres, sans jamais risquer de planter les étraves sous l'eau...''.

dohaCavalier (presque) seul

Après avoir passé le Horn en tête, Doha 2006 a rencontré des vents capricieux dans sa progression vers la marque de Punta del Este (Argentine) qu'il passera encore en tête. Cheyenne avait alors commencé sa remontée (700 milles dans le sillage de Doha), jusqu'à son démâtage le long des côtes argentines. Restait alors à l'équipage international de Doha de contrôler son unique poursuivant, Deadelus, relégué à plus de 3000 milles derrière.
Hormis le contournement délicat du cyclone Hennie à l'approche de l'Ile Maurice – et un accroissement de plus de 1000 milles par rapport à la route directe - Doha 2006 effectue un sans faute et accroche un temps de référence sur ce tour du monde atypique.

Un joli palmarès

Nous ne l'avions pas encore précisé, mais Doha 2006 n'est autre que l'ex Club Med, vainqueur de The Race. Début 2001, avec Grant Dalton (NZ) et Franck Proffit (F) pour co-skippers, le maxi catamaran avait effectué le plus rapide des tours du monde à la voile en 62j 06h 56' 33'' à la moyenne de 15,58 nœuds. Avec L'Oryx Quest 2005, Doha 2006 inscrit une nouvelle ligne prestigieuse au palmarès de ce maxi catamaran qui compte aussi d'autres grands chronos de référence. En effet, un mois après sa mise à l'eau, il fut en juin 2000 le premier voilier à passer la barre des 600 milles en 24 heures avec 625,7 milles. Puis réitèrera pendant The Race avec 655,12 milles ; puis encore au large des côtes américaines en 2002 sous les couleurs de Maiden II (déjà avec Brian Thomson pour co-skipper), avec 694,78 milles. Soit juste quelques petits 11,42 milles derrière Orange II qui a été le premier à franchir la barre des 700 milles avec 706,2 milles en 2004 et est l'actuel détenteur du record mondial.

Saluer la performance

Doha-multiplastGilles Ollier et Franck Martin du Gilles Ollier Design Team ont fait le déplacement à Doha. D'abord pour féliciter Brian Thomson et son équipage ; mais aussi et comme toujours, pour ''ausculter'' Doha 2006 après cette grande boucle de plus de 23 000 milles effectués sur l'eau ; et ainsi continuer à affiner de visu et au travers d'échanges avec l'équipage, la formidable base donnée du Bureau d'Etudes. Bureau d'Etudes qui compte désormais 8 tours du monde en course effectués par des bateaux dessinés par le Gilles Ollier Design Team et construits par Multiplast, dont le dernier fantastique chrono d'Orange II en 50 jours et 16 heures.

Repères
Performances du maxi catamaran Doha 2006 sous ses différents patronymes

Doha 2006
2005 / Tour du Monde Doha / Doha / 23020milles / 62j 21h 01' 22" / Moyenne 15,25 nœuds / ( 4e performance mondiale)

Maiden II
2002 / Record des 24 heures / 694,78 milles (2e performance mondiale)
2002 / Cowes / Saint-Malo / 05h 25' 38'' / Moyenne 25,60 nœuds (actuel détenteur du record)
2002 / Tour des Iles Britanniques / 4j 17h 03' 23" / Moyenne 15,80 nœuds. (2e performance mondiale)

Club Med
2001 / Tour du Monde Barcelone / Marseille / 23 300 milles / 62j 06h 56' 33'' / Moyenne 15,58 nœuds ( 3e performance mondiale)

 

Adresse

icon-adressMULTIPLAST S.A.S

Parc du Golfe
       24 Allée Loïc Caradec
       56000 VANNES
       France

viber-iconTéléphone

Tél. +33 (0)2 97 40 98 44

      GROUPE CARBOMAN

      DECISION.CH

PLASTINOV - PLASTEOL

SNE - SMM

 

Ouvrage à consulter

repousser-les-limites